Logo_OSB

Ar Gwalarn. Un programme, quatre créations en première mondiale !

En mai et juin, l'OSB réunit quatre compositeurs contemporains autour d'une thématique : la mer. Quatre œuvres sont présentées en première mondiale, toutes composées dans des contextes différents, en Bretagne et ailleurs. Les œuvres sont accompagnées d'une projection de photographies d'Irène Jonas et Benjamin Deroche, sélectionnées par Florence Drouhet, curatrice du festival La Gacilly.

"Alba est le nom gaélique actuel de l’écosse. C’est au retour d’un voyage en 2016, vers l’extrême nord de ce pays, jusqu’aux Îles Shetland, qu’est né le désir d’écrire un jour une œuvre de musique de chambre liée intimement à ce lieu. Alba est donc l’histoire d’une rencontre, celle d’un breton avec ses frères du nord-continent celte, et celle d’un compositeur avec ce médium bien particulier, initié et développé il y a une petite centaine d’années par Pierre Jamet et son ensemble et qui a donné lieu aux pièces magnifiques de Roussel, Pierné ou encore Ropartz. Dans la continuité de mon Monologue d’Anna pour soprano, clarinette et piano, Alba vient éclairer à sa manière ce rêve que j’ai fait mien : si la terre nous parlait, ce serait par une déesse, si l’homme peut être touché et encore agir, ce serait en réponse à elle, à la fois mère, femme et fille." Benoît Menut

"Ar Gwalarn – le nord-ouest, en langue bretonne – est née d'une expérience insolite : un séjour au mois de janvier au sémaphore du Créac’h, situé à l'extrémité nord-ouest de l’île d’Ouessant. La pièce fait écho à ma Symphonie australe, qui a été également inspirée par une résidence inhabituelle, aux îles Kerguelen, dans les terres australes et antarctiques françaises. J'ai été bien sûr inspiré par l'isolement – j'étais seul au sémaphore – et, au mois de janvier, Ouessant est quasiment déserte. Il s'agit une pièce de musique de chambre pour trio à cordes (violon, alto, violoncelle), flûte et harpe, mais elle a la particularité qu'en plus de cette formation instrumentale, elle comporte aussi plusieurs parties dans lesquelles on entendra des sons que j'ai enregistré lors de la résidence. Le vent, la mer, les sons du sémaphore secoué par la tempête..." Julien Gauthier

"La Sonate Marine est une suite de tableaux maritimes, un voyage à travers huit textes de Dominique Diéterlé qui retracent l’époque aujourd’hui révolue de l’ancienne vie du port de Concarneau. Sardinières, criée, voyage vers l’Irlande, pêche au thon en Afrique, retour au port, Caraïbes, chantier naval, autant de témoignages de la vie intense qui anima longtemps le port de la ville
close.
" Frédérique Lory

"Première œuvre de ma résidence d’écriture à l’OSB, Haubanages est un sextuor à la formation instrumentale un peu particulière : Voici donc un sextuor pour flûte, Waterphone, harpe, violon, alto et violoncelle ! L’œuvre ayant pour vocation de trouver sa place dans un concert ayant pour thème l’océan, l’utilisation du Waterphone était donc tout à fait appropriée. Néanmoins, j’ai décidé de l’utiliser sans eau à l’intérieur du conteneur et d’aller au-delà des sonorités "standard" de l’instrument, à travers des modes de jeu moins courants auxquels font échos des modes de jeu étendus aux autres instruments. Quant à l’œuvre en elle-même, j’ai tout de suite imaginé le bruit du vent et le cliquetis des gréements sur les bateaux, ce qui m’a donné le titre, Haubanages." Alexis Savelief

SAVE THE DATE !

Dimanche 12 mai, 17h, salle Cap Caval à Penmarc'h
Plus d'informations et réservations ici

Jeudi 6 juin, 20h, Opéra de Rennes
Plus d'informations et réservations ici

Découvrez les travaux d'Irène Jonas du 29 avril au 30 juin au Carré Lully, Opéra de Rennes
Les photographies sont accompagnées d'extraits musicaux de l'OSB et d'une bande-sonore créée par Julien Gauthier, spécialement créée pour l'occasion.
Entrée libre.

"J'ai été bien sûr inspiré par l'isolement – j'étais seul au sémaphore – et, au mois de janvier, Ouessant est quasiment déserte. "