Logo_OSB

Artistes Associés

Cette saison nous avons la joie de recevoir Anne Gastinel comme artiste en résidence. Grande musicienne au vaste répertoire, nous avons souhaité lui donner une carte blanche, pour débuter notre collaboration. Elle nous propose de découvrir un concerto de Carl Philip Emmanuel Bach, fils du grand maître baroque. Et de redécouvrir le Concerto pour deux violoncelles de Vivaldi, qu’elle interprétera avec Olivier Lacour, violoncelle solo de l’OSB. Et pour assurer la direction, elle a invité l’un des chefs d’orchestre britanniques les plus remarqués de la jeune génération, Jonathan Cohen, connu pour ses interprétations fougueuses de musique classique et baroque…
Zielinski
Aurélien Azan
Zielinski
Chef d'orchestre
Chef d’orchestre associé à l’OSB depuis 2015, Aurélien Azan Zielinski connaît une notoriété grandissante depuis 2012, année où il devient lauréat du concours de l’Adami «Talents chef d’orchestre ». Passionné par son métier, Aurélien Azan Zielinski se distingue par un goût prononcé pour l’éclectisme, navigant avec aisance du grand répertoire à la musique de film, en passant par l’opéra. En Bretagne, on a pu le voir aussi bien diriger l’OSB avec Michael Barenboïm, ou Symphonie pour une Plume de Benoît Menut, que le spectacle Cabaret Interdit avec la Cie le Diable en personne.
Vous êtes chef d’orchestre associé à l’OSB, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
C’est pour moi une grande satisfaction de pouvoir proposer, construire et élaborer les concerts de la saison qui me sont confiés et d’approfondir ma relation avec l’ensemble des équipes de l’OSB, aussi bien avec les musiciens qu’avec l’équipe administrative et technique. J’ai aussi eu la chance de voir l’orchestre sous tous ses aspects et d’aborder avec les musiciens beaucoup de répertoires : du concert traditionnel (Dvorak, Tchaïkovsky, Beethoven…) à la tournée Bretonne avec Suenos Afro-Cubanos (Omar Sosa et Guillaume Saint-James) en passant par la création de Plume de Benoit Menut, le ciné-concert de l’Art de Thanatier (Olivier Calmel) ou le théâtre musical Fidler’s Tale (Wynton Marsalis). Nous nous connaissons bien avec les musiciens et ce rapport de confiance mutuelle nous permet de donner le meilleur de nous-mêmes à chaque projet, à chaque concert. C’est ce qui me plaît le plus dans ce métier, se surprendre mutuellement et se dépasser pour finalement tenter de transcender les œuvres que nous interprétons ensemble, cela est maintenant possible pour moi avec l’OSB, et c’est un immense privilège.
Je reconnais dans les bretons, les musiciens et le public de l’orchestre, le goût de l’aventure, humaine et artistique.
Nous sommes dans une région à forte identité où vous avez eu l’occasion de venir déjà quelques fois, quel est votre rapport à la Bretagne ?
La Bretagne… vaste sujet, et les deux années passées auprès de l’OSB ne suffisent évidemment pas à l’épuiser ! Mais je reconnais dans les bretons, les musiciens et le public de l’orchestre le goût de l’aventure, humaine et artistique. Se laisser porter par les flots ou par les sons, cela me semble faire partie de la sensibilité bretonne. L’ouverture sur le monde, sur les mondes, tout en étant enracinés dans une culture forte et vivante, c’est ce que je ressens aussi lorsque je viens en Bretagne, dans les villes ou les villages, je perçois la curiosité, l’envie de culture et le désir de partage. Ces sentiments que je partage pleinement m’ont permis en très peu de temps de tisser ces liens forts et puissants avec l’OSB et son public, et cela est un immense cadeau.
Nous nous connaissons bien avec les musiciens et ce rapport de confiance mutuelle nous permet de donner le meilleur de nous-mêmes à chaque projet, à chaque concert.
Parlez-nous des concerts que vous dirigez cette saison 17-18…
Tout d’abord un premier concert consacré à la musique française avec la Soprano Marianne Lambert. Nous avons conçu ce programme autour des régions de France avec les chants d’auvergne de Canteloube, Le tombeau de Ropartz de Pierrick Houdy, puis deux chefs d’œuvres, Pelléas et Mélisande de Fauré et la 2è symphonie de Saint-Saëns, et enfin j’ai souhaité ajouter un pan de notre patrimoine musical qu’est la chanson car nous avons dans ce domaine de véritables maîtres comme Brassens, Férré, Gainsbourg, et nous ferons même un détour par la Belgique avec Brel. Un programme très varié autour du style français dans ce qu’il a de plus élégant, subtil et mélodieux. Pour le deuxième programme, la belle part sera donnée aux vents de l’orchestre avec tout d’abord la création du concerto pour clarinette d’Eric Tanguy avec Pierre Génisson que l’orchestre connait bien ! Ensuite le concerto pour hautbois de Richard Strauss, avec Laurent Dhoosche, hautbois solo de l’orchestre. Ce programme, intitulé « vents d’ouest » se conclura par une des pages les plus romantiques du répertoire pour orchestre : la troisième symphonie dite Ecossaise de Mendelssohn. Enfin, je participerai au côté des musiciens de l’orchestre à l’inauguration de la nouvelle salle de concerts en décembre prochain. Autour de la 5ème symphonie de Beethoven, nous préparons des surprises au public qui pourra admirer les lieux et entendre les différents pupitres de l’orchestre par petits groupes ou en tutti. Ce moment de fête autour de l’orchestre et de ce nouveau lieu pour l’OSB est une nouvelle chance de combler notre public ainsi que de montrer la polyvalence de l’OSB.
Ludwig in Langourla
//
Juillet 2017
Langourla
Pastorale Française
//
Octobre 2017
Rennes
Avant Première
//
Décembre 2017
Rennes
Avis de grand frais
//
Avril 2018
Saint-Avé / Janzé / Quimper
François
Dumont
Dumont
Pianiste
Etoile montante du piano français, François Dumont, lauréat de plusieurs prix internationaux (Concours Chopin de Varsovie, le Concours International de Cleveland aux États-Unis, prix Reine Elisabeth en Belgique) est un véritable compagnon de route de l’OSB. En 2012, le jeune pianiste remplace au pied levé Brigitte Engerer pour un concert de l’OSB dirigé par Arie van Beek. Une véritable complicité musicale naît alors entre François Dumont et l’Orchestre Symphonique de Bretagne. En 2014, l’enregistrement d’un premier disque dédié à Mozart marque le coup d’envoi d’un défi : enregistrer l’intégrale des concerti pour piano du génie de Vienne. En septembre 2017 paraîtront deux nouveaux opus, comprenant respectivement les concerti n°17 et 23 et les concerti n° 1, 24 et 27.
Concert événement
//
Septembre 2017
Rennes
Passionément Mozart
//
Novembre 2017
Dinan / Lamballe
40e Rugissants
//
Avril 2018
Rennes
Anne Gastinel
Lors d’un concert carte blanche en 2014, le courant est passé entre l’orchestre et Anne Gastinel, une artiste qu’on ne présente plus : violoncelliste hors pair connue dans le monde entier pour sa musicalité, artiste complète naviguant entre le répertoire baroque, romantique, contemporain et même la musique populaire, et mentor d’une nouvelle génération de musiciens. Anne Gastinel sera donc avec nous tout au long de la saison en tant qu’artiste invitée. C’est avec un immense plaisir que nous la recevons pour plusieurs rendez-vous exceptionnels.
Gastinel
Violoncelliste
Il y a vingt ans déjà l’Express écrivait d’elle « [elle] joue comme elle respire. Avec la même tranquille évidence que d’autres mettent à vivre, à rire ou à aimer. » Lauréate des plus grands concours internationaux (Scheveningen, Prague, Rostropovitch), elle s’est perfectionnée auprès des plus grands (Yo-Yo Ma, Janos Starker ou Paul Tortelier), avant d’entamer une carrière qui l’a menée sur les cinq continents, dans les plus grandes salles et aux côtés des grands maîtres. Anne Gastinel a aussi bien le goût du grand répertoire que de la création contemporaine, autant d’œuvres qu’elle interprète sur un Testore de 1690.

Cette saison, elle vous proposera plusieurs rendez-vous allant d’un récital avec sa complice de longue date, la pianiste Claire Désert, afin d’inaugurer la Nef, auditorium dédié aux petites formes du Couvent des Jacobins, jusqu’au grand concert symphonique qui clôturera la saison, sous la direction de Grant Llewellyn. Tout au long de l’année, découvrez toutes les facettes de cette artiste remarquable.
// Les spectacles d'Anne Gastinel //
Les Essentiels
Carte blanche à Anne Gastinel
EN SAVOIR +
7
octobre
Réserver
Anne Gastinel en récital
EN SAVOIR +
16
janvier
Réserver
Carte Blanche Anne Gastinel
EN SAVOIR +
20
mai
Réserver