Logo_OSB

Darrell Ang

( - )

Directeur Artistique et chef d’orchestre principal de l’Orchestre Symphonique de Sichuan depuis Décembre 2016, Darrell Ang est régulièrement invité au Théâtre Marriinsky – ayant été remarqué par Valery Gergiev – et dirige chaque mois des concerts symphoniques et opéras à Saint Petersbourg et au New Mariinsky de Vladivostok. Cette saison, il revient à l’Orchestre Symphonique de la NHK, au Württembergische Philharmonie Reutlingen, à l’Orchestre Symphonique du Queensland, à l’orchestre Symphonique de Singapour, à l’Orchestre Haydn de Bolzano et Trente, à l’Orchestre de la Radio de Münich, et à l’Orchestre national de Taïwan. Il a également fait ses débuts au Théâtre de Bologne, à l’Orchestre de chambre de Lausanne, à l’Orchestre Philharmonique de Novosibirsk, à l’Orchestre Symphonique de Malmö, au Bilkent Symphony, à l’Orchestre National de Montpellier, et à l’Orchestre Symphonique du Danemark… De plus en plus reconnu pour sa direction d’opéra, il a récemment dirigé Don Giovanni et Rigoletto au Mariinsky, Carmen à l’Opéra National d’Estonie, La Flûte Enchantée et le Tagebuch de Nijinsky à Bordeaux, Le Hollandais volant à Singapour et Cosi fan tutte à Toulon.

 

Parmi les chefs d’orchestre les plus recherchés d’Asie, Darrell Ang a fait des débuts acclamés, aussi bien que des retours célébrés auprès d’une vingtaine d’orchestres la saison dernière, parmi lesquels l’Orchestre de la Radio de Vienne, l’Orchestre Philharmonique de Slovaquie, le Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, l’Orchestre de Nouvelle Zélande pour une tournée à travers la Nouvelle Zélande, l’Orchestre Symphonique d’Antalya, le New Japan Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National Symphonique de Chine, l’Orchestre National Symphonique d’Estonie, et l’Orchestre Symphonique de Manille.

Dans son pays natal, Singapour, Darrell An est devenu le plus jeune chef associé du Singapore Simphony –travaillant étroitement avec le Directeur musical Lan Shui – et est aussi le Directeur musical du Singapore National Youth Orchestra. En 2010 il dirige le World Youth Olympic Games orchestra lors de la retransmission télévisée de la cérémonie d’ouverture des World Youth Olympic Games à Singapour. De plus, il est au cœur d’une initiative qui rassemble les meilleurs jeunes musiciens de Chine, de Taïwan et de Singapour, pour des concerts dans les plus grandes salles de Pékin ou Taipei. Il est aussi, jusqu’en 2007, Directeur Artistique du Singapore International Festival of Music, qui invite à Singapour les meilleurs musiciens de monde entier pour jouer aux côtés de musiciens asiatiques

Le talent rare de Darrell Ang a été découvert alors qu’il avait 4 ans, quand il a commencé à jouer du violon et du piano. Sa curiosité artistique naturelle ne connaît pas de limites, et il se tourne vers l’étude de la composition. En tant qu’adolescent, il poursuit ses rêves à Vienne, puis à St Petersbourg, où il étudie la direction d’orchestre sous la férule de Leonid Korchmar, dans la grande tradition du légendaire Ilya Musin. Il y développe une passion particulière pour la musique russe du XXème siècle, qui, aux côtés des répertoires français et de la musique contemporaine d’Asie, est central à son identité artistique. Darrell a ensuite poursuivi ses études à Yale, et suivi l’enseignement de Shinik Hahm. Au 50ème concours de direction de Besançon, il remporte les trois grands prix, ce qui le mène ensuite à devenir Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Bretagne, de 2012 à 2015. Trois ans plus tard, Darrell est sélectionné pour rejoindre l’Académie Internationale des Chefs d’orchestre de l’Allianz Cultural Foundation, et invité à des résidences avec le London Philharmonic Orchestra et le Philharmonia Orchestra. Lorin Maazel et Esa-Peka Salonen comptent parmi ses mentors.

Darrell Ang a cultivé des relations régulières avec quelques-uns des meilleurs orchestres d’Europe, comme l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine, l’orchestre national de Lille, l’Orchestra Sinfonica di Milano, le Filarmonica Arturo Toscanini, le Berlin Radio Symphony, l’Orchestre de chambre de Vienne, le Philharmonique de Copenhague… Au Royaume Uni, il a dirigé le Royal Liverpol Philharmonic Orchestra dans une création mondiale de Tan Dun, ainsi que le London Philharmonic et le Philharmonia. Egalement compositeur, sa pièce “Fanfare pour une terre lessivée” commandée par l’entreprise chimique LANXESS, a été créé en 2011 par le Singapore National Youth Orchestra.

Darrell Ang parle couramment anglais, allemande, français, italien, russe et chinois