Logo_OSB

Elissa Cassini

( - )

“Assurément communicative”- The New York Times, la violoniste franco-américaine Elissa Cassini, conquiert son public dans un répertoire aussi vaste qu’éclectique, allant du baroque au contemporain. Formée à Paris puis à la Juilliard School de New York, elle est reconnue notamment lors de son récital au Carnegie Hall pour “son empathie totale avec la musique” – New York Concert Review. Elle se produit dans les grands concertos comme Beethoven et Schumann avec l’Orchestre de la Francophonie Canadienne ou encore Mendelssohn, Mozart et Sibelius au Palacio de Bellas Artes à Mexico. Son interprétation du concerto d’Anders Eliasson avec l’Arcos Orchestra au Konzerthaus de Berlin fait découvrir “une soliste puissante et impeccable”- Neue Musik Zeitung.
Depuis sa rencontre décisive avec Pierre Boulez au Festival de Lucerne, Elissa participe à des créations d’oeuvres contemporaines écrites pour elle, notamment un concerto pour violon de Nicolas Bacri, crée avec l’Orchestre de L’Opéra de Massy et prochainement la création américaine de “New York Concerto” de Jérôme Combier.
Passionnée de musique de chambre, Elissa est nommée directrice artistique du festival angevin Musique dans les Vignes en 2016 et se produit aux côtés de Gary Hoffman, Elisabeth Leonskaja et Itzhak Perlman, aux Festivals de Ravinia à Chicago ou Prussia Cove en Angleterre. Elissa est également invitée à la tête de formations comme Argento à New York, Meitar Ensemble à Tel Aviv et comme violon solo au Münich Kammerorchester, au Helsinki Philharmonic, ou à l’Orchestre National de Lyon.
Parallèlement à son activité sur le répertoire classique et son engagement auprès de la création contemporaine, Elissa s’intéresse aux rencontres entres différents univers stylistiques. C’est ainsi qu’elle collabore avec des musiciens comme Thylacine, Gilberto Gil, Wynton Marsalis ou Sting et crée le projet Duplexity, une série de duos virtuoses sur des thématiques originales élargissant le format du recital classique.