Logo_OSB

Fulgural pour orchestre

(1982 - )

Le compositeur colombien débute l’approche de la musique par l’interprétation de la musique traditionnelle de son pays. 
Puis, il poursuit des études de composition et d’électroacoustique à Bogota, au Conservatoire de Paris, au Centre de Création Musicale Iannis Xenakis. Il participe aussi au programme Voix Nouvelles » de la Fondation Royaumont. Il étudie auprès d’Harold Vasquez, Marco Suarez, Jean-Luc Hervé, Philippe Leroux et José Manuel Lopez, mais aussi Stefano Gervasoni et Luis Naón, Yan Maresz, Claude Ledoux et Marc-André Dalbavie. Snas oublier des personnalités comme Brian Ferneyhough et Luca Francesconi, Beat Furrer, Pierluigi Billone et Peter Ablinger.

Certaines de ses œuvres ont été créées par des ensembles reconnus internationalement comme l’International Contemporary Ensemble, le Quatuor Arditti et l’ensemble Le Balcon. Au cours de cette saison, Juan Camilo Hernandez Sanchez est compositeur en résidence du NeuverBand Ensemble für neue Musik de Bâle.

 

Fugural pour orchestre est une pièce de onze minutes environ. Les couleurs de l’orchestre se déploient dans une marche lente portée par les percussions et les cuivres qui ponctuent une atmosphère menaçante. Un jeu de diffractions et d’explosions sonores se développe sur une trame orchestrale pointilliste. Les pupitres s’interpellent dans un univers musical grouillant dans lequel naissent des embryons de mélodies aux bois et aux cuivres. Les techniques contemporaines de jeu se multiplient : sons fuités, attaques brisées. De la musique ondoyante surgissent, du fond de l’orchestre, des explosions sonores de plus en plus âpres et violentes. Le silence se produit. C’est l’immobilité avant un retour au mouvement, à la vibration de plus en plus dynamique. Tous les pupitres de l’orchestre se rejoignent alors dans des crescendos de plus en plus affirmés. L’œuvre se referme dans le bruissement de la petite harmonie.

 

A découvrir

https://jucahesa.bandcamp.com