Hugues Borsarello

Artiste éclectique, Hugues Borsarello est soliste, chambriste, premier violon du quatuor Volta, directeur musical et violon solo de La Follia orchestre de chambre d’Alsace, conseiller artistique et violon solo de l’Orchestre des concerts Lamoureux.
Après ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il entre à 20 ans comme supersoliste à l’Orchestre Metropolitain de Lisbonne. Il poursuit pendant dix ans cette expérience orchestrale avant de décider de se consacrer plus amplement à ses projets.
Ceux-ci l’emmène à se produire dans différents festivals comme « la folle journée » de Nantes, le festival du Périgord Noir… ainsi qu’à l’étranger, Barbican à Londres, NCPA à Bombay, Kioi Hall à Tokyo… Toutes ces expériences lui permettent de partager la scène avec entre autres François-René Duchâble, Gérard Caussé, Gautier Capuçon, Alexander Markov…
En 2014 son intégrale des concertos de Mozart avec « La Follia, orchestre de chambre d’Alsace » qu’il dirige du violon est encensée par la critique, notamment le magazine Diapason qui n’hésite pas à la comparer à celles d’Arthur Grumiaux, référence dans ce répertoire.
En 2015 il fonde avec Laurent Manaud-Pallas, Arnaud Thorette et Gauthier Herrmann le quatuor Volta où il tient la partie de premier violon. Leur premier disque consacré aux quatuors de Mozart sort en juin 2016.
Il ne délaisse pas pour autant son expérience symphonique étant depuis 2015 le violon solo de l’Orchestre des concerts Lamoureux, ainsi que son conseiller artistique depuis 2016.
Artiste passionné de science et plus particulièrement d’acoustique, il tente de concilier ces deux mondes en concevant et en réalisant son matériel d’enregistrement et de reproduction sonore. L’enceinte « La Grande Castine » (décernée meilleure écoute du salon de Munich 2011 par StereoTimes) est entre autre le fruit de ce travail d’élaboration.
En 2012, il réalise avec le laboratoire d’acoustique musicale de l’Université Pierre et Marie Curie (Sorbonne Universités) une expérience ayant pour but la compréhension de la projection des violons anciens (Stardivari et Guarneri del Gesu) et modernes dans des conditions de sonate et de concerto avec orchestre.