Logo_OSB

Méditation de Thaïs

(1842 - 1912)

On redécouvre aujourd’hui la musique de l’auteur de Manon et de Werther, musicien des plus sous-estimés depuis la Seconde Guerre mondiale. Pourtant ce compositeur d’une trentaine d’ouvrages lyriques, mais aussi de nombreuses autres partitions de musique de chambre, symphoniques et de ballet a su synthétiser écriture savante et airs populaires.

Mélodiste de génie, Massenet composa Thaïs, l’un de ses chefs-d’œuvre, qui fut créé en 1894. Cette comédie lyrique regorge de pages symphoniques aux couleurs souvent orientalisantes.

La partition concertante pour violon et orchestre se souvient par conséquent de l’action qui se passe dans l’Antiquité égyptienne. La courtisane Thaïs interroge son miroir (Acte II, tableau I). L’amour terrestre devient aussi l’expression de la plus haute spiritualité.

 

A lire

« Massenet » par Jacques Bonnaure (ed. Actes Sud / Classica, 2011).