Logo_OSB

Nicola Benedetti

( - )

Nicola Benedetti est une des violonistes les plus recherchées de sa génération. Sa capacité à captiver le public avec sa musicalité innée et sa présence dynamique, couplée à son activisme en faveur de l’accès à la musique classique ont fait d’elle une des artistes les plus influentes dans le monde de la musique classique.

Avec un large répertoire de concertos, Nicola Benedetti est très demandée, notamment par les orchestres et les chefs de renommée internationale. Parmi ceux avec qui elle a travaillé Vladimir Ashkenazy, Jiří Bělohlávek, Stéphane Denéve, Christoph Eschenbach, James Gaffigan, Hans Graf, Valery Gergiev, Alan Gilbert, Jakub Hrůša, Kirill Karabits, Andrew Litton, Kristjan Järvi, Vladimir Jurowski, Cristian Măcelaru, Zubin Mehta, Andrea Marcon, Peter Oundjian, Vasily Petrenko, Donald Runnicles, Thomas Søndergård, Krzysztof Urbanski, Juraj Valcua, Edo de Waart, Pinchas Zukerman and Jaap van Zweden

Nicola Benedetti aime travailler avec les orchestres du plus haut niveau, parmi lesquels le London Symphony, Orchestra, le London Philharmonic Orchestra, le Philharmonique de New York, l’Orchestre de Washington, l’orchestre du Marriinsky, le Leipzig Gewandhausorchester, l’orchestre de la Radio de Francfort, le Camerata Sallzburg, le Philharmonique de République Tchèque, l’Orchestre national du Danemark, le Philharmonique de Los Angeles, le San Francisco Symphony et le Chicago Symphony au festival Ravinia.

Durant l’été 2017, Nicola a fait ses débuts au festival Menuhin de Gstaad ; avec Antionio Pappano et l’Orchestre dell’Academia Nazionale di Sante Cecilia. Elle est apparue aux BBC Proms avec Thomas Søndergård et le BBC National Orchestra of Wales, et au Festival International d’Edimbourg avec Ivan Fischer et le Budapest Festival orchestra. En 17/18, Nicola Benedetti va faire ses débuts avec l’orchestre de Paris et collaborer avec le Deutsches Symphonie Orchester Berlin, l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre de Birmingham, le Royal Scottish National orchestra, le Philharmonique de Brême, celui de Varsovie, le Dallas Symphony, l’Atlanta Symphony, le New World Symphony et l’Orchestre de Baltimore avec Marin Alsop. Elle entreprendra aussi une tournée au Royaume-Uni et aux Etats-Unis avec l’orchestre ‘The Age of Enlightenment »

Avec son partenaire régulier Alexei Grynyuk, Nicola donne fréquemment des récitals dans les plus salles de concerts les plus prestigieuses : Wigmore Hall, Concertgebouw Amsterdam, Utrecht, Rome, Copenhagen, Dortmund, Ludwigshafen, Bielefeld et Kiel. Nicola Benedetti est aussi une chambriste assidue et collabore avec le violoncelliste Leonard Elschenbroich et le pianiste Alexei Gynyuk, en trio depuis 2008. Parmi ses concerts les plus récents figurent le Cadogan Hall à Londres, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Birmingham Symphony Hall, le festival d’Edimbourg, le Clasgow Royal Concert Hall, l’Opéra de Francfort, le Festival de Ravinia… A l’été 2017, le trio retournera en Amérique du Sud pour une grande tournée, et 2018 verra le trio retourner en Amérique du Nord, avec des concerts à Boston et Vancouver.

Farouchement engagée pour l’éducation musicale et le soutien aux jeunes talents, Nicola travaille étroitement avec les écoles et collèges de musique, et les autorités locales. En 2010, elle est devenue officiellement la marraine d’El Sistema Ecosse pour le projet « Big Noise », une initiative en partenariat avec El Sistema Venezuela. En tant que membre du conseil d’Administration et enseignante, Nicola a adopté une position de rôle modèle pour encourager les jeunes à suivre des cours de musique, et elle continue de diffuser ce message lors de ses rencontres scolaires, non seulement en Ecosse mais tout autour du monde

En outre, Nicola Benedetti a développé son propre programme d’éducation et d’accompagnement, appelé The Benedetti Sessions, qui donnent à des centaines de jeunes musiciens l’opportunité de répéter, suivre des masterclasses et jouer enfin aux côtés de Nicola. Elle a présenté les Benedetti Sessions au Royal Albert Hall, au festival de Cheltenham et au Royal Concert hall de Glasgow, et a pour ambition de développer ce programme à l’international.

Elle remporte en 2012 et 2013 deux BRIT Awards catégorie classique. Elle enregistre exclusivement pour Decca. Ses plus récents enregistrements des concertos de Chostakovitch et Glazounov ont rencontré un important succès critique.

Née en Ecosse dans une famille d’origine italienne, Nicola débute le violon à l’âge de cinq and avec Brenda Smith. En 1997, elle entre à l’Ecole Yehudi Menuhin, où elle étudie avec Natasha Boyarskaya. Après son départ, elle continue ses études avec Maciej Rakowski, puis Pavel Vernikov, et continue de travailler avec de nombreux artistes et professeurs renommés.

Nicola Benedetti joue d’un violon Gariel Stradivarius (1717) prêté par Jonathan Moulds.