Logo_OSB

Xavier Moreno

( - )

Dans les cinq dernières années, le ténor Xavier Moreno a chanté tous les rôles principaux dans sa tessiture, et acquis une reconnaissance critique internationale. Né à Barcelone, il a étudié le chant, le piano et la direction de chœur au Conservatoire supérieur du Liceu, et terminé cette école avec la plus haute distinction.

Parmi ses récents projets les plus remarquables, Caravadossi (Tosca) au Teatro Polis de Montevideo, Pinkerton dans Madame Butterfly de Puccini à l’Opéra de Leipzig, Don Alvaro dans La Force du Destin de Verdi au Staatstheater de Hanover, et Cassio (Othello) au Teatro Real de Madrid. Pour la saison à venir, ses projets incluent notamment le rôle de Don José (Carmen) à l’Opéra de Bern, Suisse, et Tosca à Leipzig et Hagen

Au début de sa carrière, Xavier Moreno a établi au Théâtre national de Mannheim un remarquable répertoire entre 2003 et 2008. Puis, il a été invité à se produire dans de prestigieuses maisons telles l’Opéra-Bastille à Paris, le Teatro Real à Madrid, le Gran Teatre del Liceu à Barcelone, le Hungarian State Opera à Budapest, l’Opéra Royal de Conpenhague, le Centre des Arts de Tel Aviv, l’Opéra national de Lettonie à Riga, le Seoul Opera House, ainsi que les théâtres de Leipzig, Cologne, Hannovre, Wiesbaden, Dortmund, Sarrebruck, Rouen, Limoges, Maribor, Rennes, Darmstadt, Mayence ou Heidelberg.

Son répertoire opératique comprend des rôles telles que Don Alvaro (La Force du Destin), Don José (Carmen), Cavaradossi (Tosca), Pinkerton (Madame Butterfly), Don Carlo (Don Carlo) Edgardo (Lucia Di Lammermoor), Rodolfo (La Bohème), Werther (Werther) ou Alfredo (La Traviata)… Son répertoire de concert comprend des œuvres telles que le Requiem de Verdi, La Création de Haydn, la Messa di Gloria de Puccini, le Christus am Oelberge et la Neuvième Symphonie de Beethoven, la Petite Messe Solennelle de Rossini, The Dream of Gerontius d’Elgar, et le Stabat Mater et le Requiem de Dvorak. Il a donné des concerts dans des lieux aussi prestigieux que l’Opéra de Tokyo, la Beethovenhalle de Bonn, le Konzerthaus de Berlin, la Tonhalle de Zurich, et avec des orchestres comme le Philharmonique de Tokyo, l’Orchestre Symphonique d’Israël, l’orchestre des Arènes de Vérone, l’Orchestre symphonique de Hamburg, le Bochumer Symphoniker… parmi bien d’autres. Parmi les chefs d’orchestre avec qui il a travaillé, on compte Adam Fischer, James Conlon, Hartmut Haenchen, Renato Palumbo, Dan Ettinger, Josep Caballé Domènech, Frédéric Chaslin, György Ráth, Noam Zur et Cornelius Meister